Lire

Gabriel Lévrier (1821­-1896) : on peut trouver une présentation partielle de ses travaux sur le blog Chemin de papier, en particulier des recherches étymologiques.

Poète, auteur de fables et de chroniques en parlanjhe, Gabriel Lévrier signait “In pinzan” ses écrits, en particulier ses poésies parues dans le journal Le Mellois.

De nombreux auteurs ont eu, comme lui, le souci de rassembler dans des glossaires les mots de parlanjhe qu’ils connaissaient.

NB à propos d’étymologie : il ne faut pas oublier que les ressemblances entre parlanjhe et anglais sont dues à une origine commune, le latin, par l’intermédiaire d’autres langues d’oïl (normand en particulier) en ce qui concerne l’anglais, et non à un emprunt du parlanjhe à l’anglais.

Laisser un commentaire