Le parlanjhe en chançun : T’ouvres lés élls

Dany de Cornulier a écrit cette chanson en écho au poème bien connu de Ronsard « Mignonne allons voir… », Geneviève Charlot en a composé la musique et Dany de Cornulier la chante.

Dany de Cornulier chante, surtout des chants traditionnels poitevins, seule, dans les rencontres conviviales entre amis et en famille, ou dans des groupes (Piboliens, Quatrea poitevin) et dans les ateliers et stages qu’elle anime.

Elle a aussi écrit une nouvelle, En plléne pllane, qui a été primée lors du concours 2004 en poitevin-saintongeais (région Poitou-Charentes, 2002) :

1 T’ouvres lés élls den tun brcea
T’entends ta mére te melounàe
Cha petit ine brceùse en patoas
De dormi jhusqu’a tés vént ans
Tu sunjhes faere autre chouse de tun tenp
Que de le passàe en dormantRefrén
Douce megnoune galopun dun
Vere si le pabou dés a matin
At pa machai sun bea cotellun
Gavagne pa tun tenp, vela le préntenp
I sé que l’étai dure pa bén luntenp
L’autone lai-tou serat çhi tantout
É d’ine randun l’ivér atou

2 Lés sàes d’école a cha semane
Tu jhites tun sac pr galopàe
Faere daus cabanes den l’ousane
Lés leçuns se ferant bé apràe
tu chantàes la frzoae
Ché tàe l’atenant pu pr soupàe

3 Ta mére te dit d’alàe l’aedàe
Qu’apràe te peras alàe béngàe
Tout tun souc t’iras bé dançàe
T’as bén résun d’en prfitàe
Amuse te dun tant é vela
Avant que mele la flleùr de poumàe

4 Si tout faere, aneùt, t’as pa peghu
Tatusse dun pa, séjhe pa cadru
O perat bé ateni, crés-tu
Vén dun çhi prendre in petit de bun tenp
Prfite dun de çhés petits mouments
Çhi te rendrant le çheùr alant.

brcea : berceau
melounàe : chantonner
cha petit : doucement 

 

pabou: coquelicot
machàe : meurtrir
gavagnàe : gaspiller
lai-tou : elle aussi
atou, étou : aussi
sàe = sér

ousane : buis

frzoae : chouette effraie
béngàe:gambader

 

 

 

peghu : pu
tatussàe : bavarder
cadru : triste, abattu

 

Cha : cha petit, tout cha petit, Cha petit va loén…
cha yin/yinedeùs cha troes cha quatre

Prdéque que le coucou s’en vat a l’étai? La répunse ét den le cunte de l’ajhace pi dau coucou (CD Paroles du Mellois, dit pr Robert Beau): l’ajhace dit au coucou de li passàe lés jhérbes “cha quatre, cha quatre!”(mimolojhime dau cri de l’ajhace/mimologisme ) alore le çhite le péyis avant lés métives avoure.

Esplliquéz en parlanjhe lés mots de la chançun :

  • in bercea ol ét in petit lit fét pr in petit draule.
  • Melounàe, ol ét chantàe pa fort…
  • cha petit :

t’as pa peghu
Lés varbes dau 3e groupe se cunjhugant souventes fés avéc “gh” (o se dit [j] = “y”) au passai sinplle pi au participe passai:
– pever: a peghit pa o dire; ol at pa peghu se faere
– venir: a vénghit yér, l’at vénghut tout deùl
– tenir:
– prendre:
– aver:
– saver:
é bé d’àutres

Laisser un commentaire